Questionnaire national – Enquêter les répercussions de la pandémie COVID-19 et du confinement associé – Vague 1
Génotoul Sociétal Éthique & Biosciences Enjeux sociétaux liés à la génomique et aux biotechnologies
Génotoul Sociétal Éthique & Biosciences Enjeux sociétaux liés à la génomique et aux biotechnologies
3738
post-template-default,single,single-post,postid-3738,single-format-standard,elision-core-1.0.9,ajax_fade,page_not_loaded,no_animation_on_touch,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-4.3,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
Title Image

Blog

Questionnaire national – Enquêter les répercussions de la pandémie COVID-19 et du confinement associé – Vague 1

  |   Actualités

La crise sans précédent à l’échelle humaine que nous traversons nous affecte ainsi que nos proches. Les recommandations de confinement et de distanciation sociale perturbent notre quotidien, et beaucoup s’inquiètent des conséquences collatérales. L’ensemble de la population est touché. Il nous semble, par conséquent, indispensable de mesurer l’impact psychologique et les répercussions du virus et des restrictions sur les personnes afin d’en prévenir les conséquences et développer des outils d’aide adaptés.

Un collectif interdisciplinaire de chercheurs des Universités de Toulouse propose une étude sur le vécu de la pandémie du COVID 19 et du confinement associé (programme EPIDEMIC).

Dans ce cadre, le Centre d’Études et de Recherches en Psychopathologie et Psychologie de la Santé (CERPPS) de l’Université de Toulouse Jean Jaurès propose une enquête concernant les répercussions émotionnelles, sociales, comportementales du COVID 19 sur les individus dans le temps.

Pour participer à l’étude durant le confinement : https://enquetes.univ-tlse2.fr/index.php/875689

Si vous êtes âgés de plus de 18 ans, et si vous logez actuellement en France, nous vous proposons de participer à une étude en ligne, en trois volets : dès maintenant ; puis, à la fin du confinement ; enfin, 3 mois après la fin de celui-ci. Cela prend 30 minutes pour remplir ce premier questionnaire.

Cette étude est portée scientifiquement par Florence Sordes et associe Aurélie Croiset, Psychologue et Membre associé du CERPPS (EA 7411) ; Enzo Cipriani et Cassandra Guillemot, Etudiants en Master Psychologie de la santé.


Pour en savoir plus :