Societal | Publication – Le code éthique algorithmique, l’éthique au chevet de la révolution numérique
Génotoul Sociétal Éthique & Biosciences Enjeux sociétaux liés à la génomique et aux biotechnologies
Génotoul Sociétal Éthique & Biosciences Enjeux sociétaux liés à la génomique et aux biotechnologies
2065
post-template-default,single,single-post,postid-2065,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-3.8,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive
 

Blog

Publication – Le code éthique algorithmique, l’éthique au chevet de la révolution numérique

  |   Actualités

Cet ouvrage intitulé “Le code éthique algorithmique, l’éthique au chevet de la révolution numérique” vient d’être publié aux Editions ISTE, dans la Collection Sciences, société et nouvelles technologies, et plus particulièrement en tant que deuxième volume de la Série Prospective technologique et application sociale.

Auteur

Jérôme Béranger : Chercheur (PhD) à l’Inserm (UMR 1027 – Equipe 4) – Université de Toulouse, Expert en éthique du numérique et Cofondateur du label ADEL. Ses recherches sont centrées sur l’approche morale et humaine de la révolution numérique.

Résumé

Le progrès technique laisse apparaître la possibilité d’un nouveau monde et d’une quatrième révolution industrielle centrée autour des données numériques et de l’intelligence artificielle. Dès lors, l’avènement du numérique et son omniprésence dans notre société créent un besoin grandissant de poser des repères éthiques face à cette nouvelle religion des données.

Dans ce contexte, Le code éthique algorithmique s’interroge sur la capacité des nouvelles technologies de l’information et de la communication à créer des problématiques éthiques novatrices ou encore à renforcer certains dilemmes moraux classiques, et pose la question des limites, des enjeux et des risques relatifs à cette révolution numérique.

Cet ouvrage analyse en quoi l’instauration de ce nouveau cadre de pensée néodarwinien doit abandonner une approche normative et contraignante pour aborder une vision évolutive plus éthique, adaptée et flexible allant dans le sens du progrès et de l’innovation. Le respect et la dignité de l’homme passent inéluctablement par cette nouvelle éthique du numérique.


Pour en savoir plus :