Colloque – Détecter et traiter les maladies génétiques aujourd’hui et demain : enjeux sociologiques et éthiques, le 31 janvier à Toulouse
Génotoul Sociétal Éthique & Biosciences Enjeux sociétaux liés à la génomique et aux biotechnologies
Génotoul Sociétal Éthique & Biosciences Enjeux sociétaux liés à la génomique et aux biotechnologies
3622
post-template-default,single,single-post,postid-3622,single-format-standard,elision-core-1.0.9,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-4.3,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
Title Image

Blog

Colloque – Détecter et traiter les maladies génétiques aujourd’hui et demain : enjeux sociologiques et éthiques, le 31 janvier à Toulouse

  |   Actualités

Un colloque intitulé “Détecter et traiter les maladies génétiques aujourd’hui et demain : enjeux sociologiques et éthiques”  est organisé à l’IUCT-Oncopole par Emmanuelle Rial-Sebbag (INSERM UMR 1027 / Université Toulouse III – Paul Sabatier), Bettina Couderc (IUCT-Oncopole, INSERM UMR 1027 / Université Toulouse III – Paul Sabatier) et Christine Toulas (IUCT-Oncopole, INSERM UMR 1037 – CRCT).

Les maladies génétiques, dont les cancers, représentent un enjeu majeur pour notre système de santé. Les techniques de biologie moléculaire (génomique, exomique, transcriptomique,…) ont permis des progrès croissants dans leur identification et leur compréhension et par voie de conséquence sur leur possibilité de traitement et leur prévention.
Pendant longtemps, l’analyse génétique amenait à une certaine fatalité pour les patients. Ces dernières années ont vu émerger de nouvelles solutions thérapeutiques notamment en oncologie afin d’améliorer les modalités de prise en charge des patients (cellules CART) voire de soigner directement le « génome » (thérapie génique de nombreuses maladies hématopoïétiques). Que ce soit en France, avec l’adoption du Plan France Médecine Génomique 2025, ou à l’échelle internationale, à travers l’International Summit on Human Gene Editing, les pratiques médicales de la génétique sont en pleine (r)évolution impactant directement sur nos connaissances scientifiques à propos du génome, son rôle dans les pathologies et les moyens de les traiter, mais également sur la manière de faire la médecine aujourd’hui et demain. La relation médecin-patient, les modalités d’information et de consentement, la production massive de données génomiques pour des utilisations en recherche et dans le soin, l’impact des possibilités de modification du génome avec CRISPR-Cas9, sont autant de questions éthiques et sociologiques que ce symposium se propose de défricher.

Ce symposium sera organisé autour de conférenciers reconnus du monde de la génétique, de l’éthique et de la sociologie. Il se veut être à l’interface de la pratique médicale et des Sciences Humaines et Sociales afin de fédérer le plus grand nombre de participants autour de questions sociétales soulevées par la médecine génomique. Chaque session sera composée de deux présentations d’experts suivies de la présentation de deux-trois communications courtes sélectionnées par appel à communication. Nous souhaitons laisser une large place à la discussion au sein de chaque session.

Les enjeux de société abordés se déclineront en 3 grandes sessions :
  • Maladies héréditaires ;
  • Maladies héréditaires et acquises (oncogénétique) ;
  • Modifications du génome humain.

Date : le 31 janvier 2020

Lieu : IUCT-Oncopole, 1 Avenue Irène Joliot-Curie, 31100 Toulouse – Amphithéâtre Claudius Regaud

Emmanuelle Rial-Sebbag est également Responsable de la Plateforme Ethique et Biosciences (Genotoul Societal)

[Inscription gratuite obligatoire]


Pour en savoir plus :