Societal | Atelier – Sciences et croyances : enjeux éthiques de la construction des connaissances scientifiques, à Toulouse
Génotoul Sociétal Éthique & Biosciences Enjeux sociétaux liés à la génomique et aux biotechnologies
Génotoul Sociétal Éthique & Biosciences Enjeux sociétaux liés à la génomique et aux biotechnologies
1799
post-template-default,single,single-post,postid-1799,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-3.8,wpb-js-composer js-comp-ver-5.4.7,vc_responsive
 

Blog

Atelier – Sciences et croyances : enjeux éthiques de la construction des connaissances scientifiques, à Toulouse

  |   Actualités

La Plateforme Ethique et Biosciences (Genotoul Societal) organise chaque année des ateliers thématiques de réflexion éthique, qui font intervenir des spécialistes du domaine puis laissent place à un débat avec les participants visant à encourager la réflexion et les échanges. Ils sont en priorité destinés à la communauté scientifique mais restent ouverts au grand public.

La thématique de cette année 2018 “Sciences et croyances : enjeux éthiques de la construction des connaissances scientifiques” s’organise en 3 volets de la manière suivante :

  • Volet 1: “Sciences médicales et sciences humaines et sociales”, le 29 mars
  • Volet 2 : “Sciences agronomiques”, le 3 mai
  • Volet 3 : “Communication, (in)formation et éducation scientifique”, le 21 juin

Résumé : La démarche scientifique repose sur un ensemble d’éléments théoriques et méthodologiques tels que l’observation, l’expérimentation, ou la modélisation, et les réalisations et productions de la science sont toujours sujettes à controverse. De plus, les trajectoires d’innovations et les applications qui découlent des recherches scientifiques remettent en questions à la fois les systèmes de valeurs et de croyances existant généralement au sein d’un pays, et servent également leur évolution. Ainsi les scientifiques sont sans cesse mis au défi de démontrer l’exactitude et l’innocuité des connaissances qu’ils produisent. Or la science bien souvent bouscule ou valide des idées préconçues portées par des croyances ou savoirs. Mais elle peut également s’en inspirer. Si les connaissances scientifiques ne sont pas simples à communiquer, elles doivent pourtant nécessairement faire l’objet d’un contrôle démocratique. Facilement et régulièrement attaquée, la science doit aider à construire un modèle de société désirable. Quel modèle de société souhaitons-nous développer pour demain ? De quelle manière les croyances et les valeurs, individuelles et collectives, impactent-elles les trajectoires d’innovation scientifiques et les décisions prises quant à leurs applications ? Quels sont les sujets polémiques régulièrement placés au centre du viseur des mouvements contestataires ? Quels sont les argumentaires invoqués ? Comment démêler le certain de l’incertain ? Les citoyens, parfois égarés au milieu d’une cacophonie médiatique relayée par les réseaux sociaux et une suspicion constante de conspirationnisme, n’ont pas forcément les clés pour envisager une innovation dans le respect de leurs propres systèmes de valeur et de croyance.

Cet atelier de réflexion vise donc à aborder certains sujets d’actualités dans (1) les sciences médicales et les sciences humaines et sociales, dans (2) les sciences agronomiques, et au niveau des enjeux de (3) la communication, de l’information et de l’éducation scientifique. Ainsi les trois volets de cet atelier sont complémentaires afin d’avoir une vision globale des connaissances existantes sur les sujets traités dans ces domaines et d’ouvrir le débat au public sur les tensions pouvant exister entre science, croyances et connaissances.

Dates : 29 mars, 3 mai et 21 juin, de 13h30 à 17h

Lieu : Toulouse


Programme

Fiche d’inscription (inscription gratuite mais recommandée)

Pour en savoir plus