Societal | Atelier 2017
Génotoul Sociétal Éthique & Biosciences Enjeux sociétaux liés à la génomique et aux biotechnologies
Génotoul Sociétal Éthique & Biosciences Enjeux sociétaux liés à la génomique et aux biotechnologies
1502
page-template-default,page,page-id-1502,page-child,parent-pageid-264,ajax_fade,page_not_loaded,smooth_scroll,,qode-theme-ver-3.5,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive
 

Atelier 2017

“Éthique, robotique, et applications en santé”

Les perpétuelles avancées scientifiques et technologiques en matière de robotique amènent aujourd’hui à de nombreuses applications, parmi lesquelles se trouvent les domaines du service, de l’industrie, de la sécurité ou, en ce qui nous concerne plus particulièrement, de la santé. Dans ce cadre, les robots sont appréhendés en tant qu’outils d’assistance à la chirurgie, à l’imagerie, à la rééducation ou à l’assistance aux personnes. A cela s’ajoute le développement de l’intelligence artificielle qui vise à amplifier leur autonomie. La robotique apporte alors de nombreux bénéfices aux applications de santé, mais cela n’est pas sans poser des interrogations éthiques, juridiques, et sociétales. En effet, cette démocratisation amène à réinterroger plusieurs notions telles que la responsabilité, la propriété, ou encore le statut juridique de ces robots et leur place au regard de l’humanité. Créés en tant que sources d’appui des activités humaines, les robots et leurs programmes, pourraient-ils développer leur autonomie ? Quel serait alors leur statut ?

 

De nombreuses instances se sont d’ores et déjà exprimées sur ce domaine émergent, telles que la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), l’Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST), ou la Commission Mondiale d’Ethique des connaissances Scientifiques et des Technologies (COMEST). La question du statut juridique des robots pourrait même faire l’objet d’une proposition de directive européenne suite à la résolution contenue dans le projet de rapport 2015/2103(INL) concernant les règles de droit civil sur la robotique, déposée par Mady Delvaux, et adoptée le 12 janvier 2017 par la Commission des Affaires Juridiques du Parlement Européen. L’atelier de réflexion éthique 2017 organisé par la Plateforme Genotoul Societal aborde donc ce sujet d’actualité sous différents angles que sont l’impact sur la société, les relations robot-robot et robot-humain, les algorithmes, et les nanobiotechnologies. Ainsi les quatre volets de cet atelier sont complémentaires afin d’avoir une vision globale de ce domaine et de l’ouvrir au débat public.

 


  • Volet 1 : Robotique, santé, humanité
  • Volet 2 : Aspects éthiques des relations robot-robot et robot-humain
  • Volet 3 : Ethique des algorithmes, enjeux pour la santé

Robotique, santé, humanité – 24 février, Faculté de Médecine de Toulouse


Animatrice
  • Emmanuelle Rial-Sebbag, Juriste, Directrice de recherche INSERM – UMR 1027, Chargée de cours à la Faculté de Médecine, Membre d’un Comité de Protection des Personnes (CPP), Responsable de la Plateforme Genotoul Societal de la Génopole Toulouse Occitanie (GIS Genotoul).
Intervenants
  • Maxime Derian, Anthropologue des techniques, spécialisé dans le domaine des usages sociaux des outils numériques, Chercheur associé à l’Institut des Sciences de la Communication du CNRS (ISCC), et au CETCOPRA (Université de Paris 1 Panthéon – Sorbonne), Membre de l’Observatoire des Mondes Numériques en Sciences Humaines (OMNSH)
  • Alexandra Mendoza-Caminade, Maître de conférences, HDR de droit privé, Université Toulouse 1 Capitole, Centre de Droit des Affaires (CDA) – EPITOUL, Directrice Master 2 Propriété intellectuelle

 


Aspects éthiques des relations robot-robot et robot-humain – 11 mai, Faculté de Médecine de Toulouse


Animateur
  • Gauthier Chassang, Juriste, UMR 1027 Inserm- Université Paul Sabatier, US 13, Co-Responsable de la Plateforme Genotoul Societal
Intervenants
  • Malik Ghallab, Chercheur émérite au CNRS, Laboratoire d’analyse et d’architecture des systèmes (LAAS). Ses travaux portent sur la Robotique et l’Intelligence Artificielle. Il a contribué en particulier à des problèmes de planification et d’apprentissage de tâches, d’apprentissage de modèles de comportement, de raisonnement temporel, de perception et de raisonnement sensoriel en robotique
  • Catherine Tessier, Chercheur à l’ONERA, Directrice de l’Ecole doctorale E 309 « Systèmes » (EDSYS), Enseignante à l’ISAE-SUPAERO, Membre de la CERNA (Commission de réflexion sur l’éthique de la recherche en sciences et technologies du numérique d’Allistene), du COERLE (Comité opérationnel des risques légaux et éthiques d’Inria) et du CERNI (Comité d’éthique pour les recherches non interventionnelles de l’Université fédérale de Toulouse Midi-Pyrénées)

 


Ethique des algorithmes, enjeux pour la santé – 22 juin, Hôtel de Région de Toulouse


Animateur
  • Jérôme Béranger, Expert dans l’Ethique du Numérique, Chercheur (PhD) associé à l’UMR 1027 Inserm – Université Paul Sabatier, Co-fondateur et CSO d’ADEL (Algorithm Data Ethics Label)
Intervenants
  • Christine Balagué, Professeur, Institut Mines-Telecom, Télécom Ecole de Management, Titulaire de la Chaire Réseaux Sociaux et Objets Connectés, Docteur en Sciences de Gestion, Vice-présidente du Conseil National du Numérique 2013-2016
  • Philippe Besse, Université de Toulouse – INSA, Institut de Mathématiques – UMR CNRS 5219, Labex CIMI

 


Ce volet s’inscrit dans le cadre du débat public relatif à la consultation de la CNIL portant sur « Ethique et numérique : les algorithmes en débat ».